Chaux

La chaux : un matériau naturel et souple

La chaux était déjà à l’honneur en Égypte et en Grèce sous forme d’enduits, et les romains en ont fait un mortier qui fut à la base de leur architecture monumentale. En France, au début du XXe siècle, on comptait encore de nombreux fours à chaux dans chaque région. Mais après la deuxième guerre mondiale  le ciment s’est imposé du fait de sa prise plus rapide et de sa plus grande résistance.

enduit à la chaux en egypte chanvre chaux

Aujourd’hui, pourtant, elle revient sur le devant de la scène, pour la rénovation de bâtiments anciens notamment, ainsi que pour ses propriétés écologiques.
En effet, la chaux consomme beaucoup moins d’énergie que le ciment pour sa fabrication. De plus, il s’agit  d’un matériau naturel, qui retourne lentement à son état d’origine.

La chaux possède de nombreuses qualités :

  • La chaux est perméable à la vapeur d’eau, qu’elle absorbe puis rejette rapidement.
  • On dit que la chaux « respire », cela lui permet d’éliminer l’humidité des murs et des sols, contrairement au ciment qui empêche celle-ci de s’évaporer, provoquant moisissures, fissures, etc.
  • C’est un matériau souple, qui s’adapte aux évolutions du bâti, tous les murs « travaillant » avec le temps.
  • La chaux possède aussi des vertus antibactériennes et antiseptiques qui lui permettent d’agir comme un véritable désinfectant pour votre maison.
  • La chaux a des qualités esthétiques, tant au niveau de sa texture que des coloris, soit au naturel (un blanc légèrement bleuté) soit en y ajoutant des pigments naturels.
  • La chaux est également un excellent  isolant acoustique, et résiste bien au feu.
  • Enfin, elle est particulièrement appréciée en rénovation car facile à retirer et à remplacer.